Château Le Bon Pasteur

La particularité de Bon Pasteur est de se trouver à la frontière des deux grands terroirs que sont Pomerol et Saint-Émilion. Les 6,62 hectares du vignoble à raison d'une parcelle de vigne par-ci, une autre par là : 21 parcelles cadastrées s'étendent en effet sur les deux communes. Un fractionnement de récolte, une diversité et complémentarité des sols, peuvent être responsables d'une certaine singularité du cru : couleur dense, délicatesse du bouquet, moelleux des Pomerol, mais aussi caractère généreux et corsé emprunté à Saint-Émilion. L'éventail géologique présente des sols argilo graveleux, gravelo-sableux, des graves profondes, et un sous-sol de molasses sableuses puis argileuses (molasses du Fronsadais), avec des traces de crasse de fer de type alios. A ces familles de terroirs s'ajoutent les différentiations liées à l'épaisseur du revêtement de surface, les variations d'orientation et d'exposition, la nature et la pente des sous-couches déterminantes pour le drainage naturel du terrain. Les vignes sont composées de 80 à 85% de merlot, et 15 à 20% de cabernet.Les vendanges sont parcellaires et manuelles, effectuées à pleine maturité. Les raisins sont triés avant et après éraflage, avant d'être vinifiés séparément, avec pigeage et pressurage en douceur, dans des cuves de petite contenance (15 à 70 hectolitres) et équipées d'un système de régulation thermique depuis 1987, le premier à avoir été mis en place dans l'appellation…Le souci de préserver jusqu'à l'assemblage final les spécificités de chaque lot et de chaque cépage, se maintient au niveau de l'élevage en barriques de chêne, renouvelées chaque année, pendant 12 à 18 mois selon les millésimes.

Château Le Bon Pasteur

Aucun produit ne correspond à la sélection