Château Bonalgue

La famille Bourotte achète la propriété e, 1926, L'appelleation Pomerol est alors en plein renouveau et le vignoble connaît une profonde restructuration, source de stabilité pour les décennies suivantes, Depuis cette époque, les hommes qui se sont succédés à la tête de Bonalgue ont eu le bonheur de travailler ce terroir en toute liberté et indépendance. Pierre Bourotte en 1961, puis son fils jean-Baptist en 2005 : deux millésimes mythiques au tournant des générations,, Le vignobles est aujourd'hui dans un états excptionnel, et la propriété ne cesse d'améliorer encore et toujours ses méthodes, rendant hommage au terroir généreux et charmeur de Bonalgue.

Château Bonalgue

Le vignoble est composé à 90% de Merlot et 10% de Cabernet franc.7,55 hectares de sols de graves sablo-argileuses, et de sous-sols composés de graves et d'alios, cette "crasse de fer" typique de Pomerol: un terroir chaud et précoce qui offre aux raisins une maturité exceptionnelle. Avec 25 ans d'âge moyen et une régularité sans faille, ce vignoble appelle, jour après jour, nos soins intensifs et respectueux. Taille, effeuillage, épamprage, vendange verte...chaque geste devient un hommage, jusqu'aux vendanges où les raisins sont récoltés en cagettes individuelles. Ultime étape avant le Chai: le tri à la main, d'un minutie extrême, se fait grappe par grappe puis baie par baie. Température de fermentation, longueur des macérations, rythme des remontages qui extraient en douceur matière et couleur,,, dans les cuves de Bonalgue, béton et acier, le point d'équilibre est toujours recherché. La clé des vins de Bonalgue est là, dans ce dosage de structure, de suavité et de générosité aromatique. Autre matière noble, les chênes centenaires des forêts du centre de la France qui fournissent l'écrin idéal des fermentations malolactiques. Pendant 18 mois ils complètent aussi la richesse des vins et leur potentiel de garde.