Afrique du Sud

Le vignoble Sud Africain, situé entre ciel et terre, bordé par l’océan pacifique et l’océan atlantique a atteint aujourd'hui un niveau international de producteur de vin. C’est l’un des plus vieux vignobles du Nouveau Monde. On compte environ 10 millions d’hectolitres répartis équitablement entre des cépages rouges (44%) et des cépages blancs (56%). Lire la suite.

Les vins d’Afrique du Sud sont notamment connus pour leur localisation. En effet, le vignoble sud-africain est un carrefour entre la tradition viticole de la vieille Europe et l'innovation des vins du Nouveau Monde. La priorité de l'industrie viticole sud-africaine est aussi de développer des pratiques viticoles dans le cadre du développement durable. Dans ce sens, l’Afrique du Sud est le premier producteur de vins certifiés “Commerce Équitable" au monde. 

Étroitement lié à la colonisation, le vignoble sud-africain a une forte influence sur les vins européens. Les colons européen, en arrivant en Afrique du Sud, apportèrent leur savoir- faire viticole, tout comme beaucoup d’autres pays ayant connu la colonisation. 

La création, en 1918 de la KWV (Kooperatieve Wijnbouwers Vereiniging), marque un véritable tournant pour les vins d’Afrique du Sud. Cette association va prendre, au fur et à mesure, la responsabilité de fixer les quotas, de contrôler les prix et de définir les critères qualitatifs. Puis fortement touché par l’apartheid, les vignobles vont souffirr de leur isolement. Cependant, de nouveaux cépages sont importés et le Pinotage devient un symbole de l’ouverture au monde de l’Afrique du Sud. 

Aujourd'hui, le vignoble sud-africain est devenu le 8ème pays producteur mondial devant la Chine et l’Allemagne. Elle est concurrencé par le Chili et l’Australie. Deux appellations sortent du lot, Stellenbosch, la plus célèbre et Franschhoek la plus française. 

Produit ajouté pour comparer.